dimanche 20 janvier 2013

2012 : Top 5 "Je suis déçu, mais déçu..."

C'est une loi fondamentale du jeu : une année de cinéma draine tout un flot de nanars, grands films et belles surprises. Aussi, elle nous affuble traditionnellement d'un cortège de désillusions bien enquiquinantes. 
Parce que celles-ci sont aussi marquantes que les meilleures rencontres, DavidéoCiné vous a concocté son Top 5 des plus grosses déceptions vécues au cours de l'année 2012.

Je précise que le classement de ces cinq films (qui va crescendo) ne reflète pas la valeur estimée de chacun d'eux, mais il correspond à un degré de déséquilibre plus ou moins conséquent entre l'attente et le résultat. Autrement dit, le n°1 est celui pour lequel ma déception fut d'autant plus grande que j'y avais placés de grands espoirs. Pour connaître le classement réel de ces "mauvais" élèves inattendus, rendez-vous sur la page spéciale 2012.


N° 5 - Cosmopolis 
de David Cronenberg (USA), sorti le 25 mai
parce que même si ça sentait d'emblée la vase, un film de Cronenberg
est toujours un événement, un choc. Là, non, du tout.


N° 4 - Le grand Soir 
de Gustave Kervern et Benoît Delépine (France), sorti le 6 juin
parce que hormis 2 ou 3 scènes (a)typiques mémorables,
la recette du duo "grolandais" n'est plus qu'insipide


N° 3 - Argo 
de Ben Affleck (USA), sorti le 7 novembre
parce qu'on ne peut pas impunément laisser saloper de
ficelles visuelles simplistes un sujet aussi complexe


de Jacques Audiard (France), sorti le 17 mai
parce que Audiard nous a dupés sachant qu'il avait déjà traité ce sujet
(en mieux) il y a dix ans avec Sur mes lèvres 


N° 1 - Prometheus 
de Ridley Scott (USA), sorti le 30 mai
parce qu'il est inacceptable que ce maître de la SF ait été aussi fainéant
et dénué d'imagination dans le clonage de son chef d'oeuvre Alien

2 commentaires:

  1. A part Argo que j'ai bien aimé et Le grand soir (pas vu) je suis 100% d'accord... Les 3 autres sont d'énormes déceptions...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. ça fait 60% d'accord et 20% NSP alors. :-)

      Supprimer

JE PENSE DONC J’ÉCRIS :