lundi 6 avril 2015

3 Birdman

En quelques lignes, découvrez le point de vue de DavidéoCiné sur les films vus au cours du mois de mars. Retrouvez ces titres classés sur les pages de leur année de sortie : année 2014année 2015.

Les ailes du succès pour Michael Keaton ?, dans Birdman

BIRDMAN*****, d'Alejandro Gonzalez Inarritu | Il est un tel hymne inconditionnel et ironique aux velléités artistiques que ce Birdman valait bien, tout comme son réalisateur virtuose, d’être récompensé lors des derniers Oscar. Sublimement mis en scène en une sorte de plan-séquence unique dans les coursives et ruelles adjacentes d’un théâtre de Broadway, il dépeint les difficultés et (in)capacités d’un comédien, icône de super-héros déchue, à adapter et jouer une pièce exigeante. Quel bonheur alors que ses traits épousent ceux d’un Michael « ex-Batman » Keaton ressuscité ! (Classement 2015 : 1er)

3 CŒURS**** de Benoît Jacquot | Nous connaissions les facultés de Jacquot à creuser les méandres interrelationnels de ses personnages. Dans ce mélo classique d’une histoire d’amour à… trois cœurs, il y intègre un degré de stress, de suspense même, qui l’apparente à un thriller. L’exercice est de taille, et le jeu de Poelvoorde une nouvelle fois bluffant, moins que celui de Charlotte Gainsbourg toujours aussi identifiable dans la réserve. (Classement 2014 : 13e/57)

UN HOMME TRÈS RECHERCHÉ*** d’Anton Corbijn | Passé avec succès de la photographie à la réalisation grâce à un évident sens visuel à la fois froid et beau ("Control", "The American"), Corbijn a perdu de sa personnalité dans cette pâle adaptation d’un roman d’espionnage de Le Carré, là où "La Taupe" avait su raviver un genre quelque peu désuet. Une attention mélancolique nous fera néanmoins apprécier l’une des dernières prestations du disparu Philip Seymour Hoffman. (Classement 2014 : 47e/57)

BALADE ENTRE LES TOMBES** de Scott Frank | Même quand son talent n’est pas récupéré par de juteuses et souvent peu honorables productions Besson, Liam Neeson ne joue plus rien d’autre que l’implacable justicier appliquant les lois du marché : big gun et macchabées en série. C’est une sordide balade entre les tombes du cinéma… (Classement 2014 : 49e/57)

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

JE PENSE DONC J’ÉCRIS :