mardi 8 novembre 2016

Blood father

Tous deux adeptes des polars dopés à la testostérone comme des colères révoltées sur grand écran, Jeff Richet et Mel Gibson étaient faits pour se rencontrer. Pour le meilleur ? Fort malheureusement non, comme on le craignait quand même pas mal à la lecture du pitch de BLOOD FATHER. Pour nous servir le coup de la fille menacée de mort, bon prétexte à énerver notre gros dur rangé des bagnoles, on pouvait se contenter d'un énième Bruce Willis sauce Bay ou MacTiernan. Il n'y a plus qu'à escompter que Gibson réalisateur retrouve de sa superbe avec son imminent TU NE TUERAS POINT.
  • sortie cinéma : 31 août 2016
Mel met la gomme

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

JE PENSE DONC J’ÉCRIS :